Dr Zouhri : Un tour de taille idéal ? Le rêve peut devenir réalité !

Juin. 2016 \\ Par Claudine Naassens

PERDRE 13 CENTIMÈTRES DE TOUR DE TAILLE EN DEUX MOIS, C’EST POSSIBLE À MARRAKECH, CHEZ LE DOCTEUR ZOUHRI. LA VANQUISH, MACHINE INCROYABLE, FAIT SON APPARITION POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS LE MONDE ARABE ET EN AFRIQUE.

 

Les vacances approchent, les petites robes et les maillots sont de sortie et avec eux… les quelques bourrelets disgracieux et surtout mal placés qui nous mettent le moral en berne.

Mais libérer nos complexes sans bistouri, est-ce possible ? La réponse est chez le docteur Zouhri, à Marrakech. Ce chirurgien plasticien possède une machine révolutionnaire, unique au Maroc, prête à nous faire fondre de plaisir.

Clin d’œil : Pouvez-vous nous parler de la Vanquish Fat Reduction, cette machine magique

Docteur Zouhri.- La Vanquish Fat Reduction nous vient des Etats Unis, inventée et distribuée par Beauty Line en 2014. C’est la  machine la plus efficace au monde, et la seule non invasive, pour réduire le tour de taille et les poignées d’amour jusqu’à treize centimètres contre six centimètres maximum obtenus par d’autres machines sur le marché. La zone abdominale a une graisse très dure, fibrosée qui ne part pas ni avec le régime, ni le sport et même avec une diète sévère si ce n’est avec la canule de la lipoaspiration dite chirurgie aveugle qui reste agressive mais contrôlée. La Vanquish est une variante non chirurgicale de la lipoaspiration.

Vous êtes pourtant chirurgien et vous prônez cette intervention non invasive…

Je pratique la chirurgie plastique et réparatrice de toute la silhouette ainsi que la microchirurgie reconstructive et la chirurgie de la main. J’ai beaucoup de demandes, pour la lipoaspiration, de personnes qui ont un inconfort psychique parce les poignées d’amour leur donnent un complexe, les empêchent de se vêtir comme elles veulent mais qui, en même temps, ont peur de la chirurgie, de l’anesthésie générale. C’est pourquoi, j’ai décidé d’acquérir cette machine qui est la plus chère au monde dans ce domaine. Au Canada, un seul médecin la possède. Elle est aussi unique au Maroc, en Afrique et dans le monde arabe.

Comment fonctionne-t-elle ?

La Vanquish émet une énergie, une chaleur supportable, comme lorsque l’on bronze. Celle-ci détruit carrément les cellules graisseuses du ventre et des poignées d’amour. Sans anesthésie, sans aucune douleur, l’appareil ne touche pas le corps, on reste d’ailleurs habillé. Il n’y a pas de période de convalescence ni de médication, c’est magique.

Est-elle adaptée à tous les profils ?

La Vanquish a un protocole draconien et ne cible que la ceinture abdominale, ce qu’on appelle la bouée mais pas le reste du corps. Lors d’une consultation préalable, je détermine si le patient est qualifié pour cette machine car elle n’est pas adaptée pour tous les ventres. Elle ne  convient pas aux ventres relâchés pour lesquels il faut pratiquer une abdominoplastie. Il faut alors couper l’excès de peau. Il faut ce qu’on appelle un ventre de « lipo »,  ferme, une certaine qualité de peau, non relâchée, avec une graisse localisée, une bonne élasticité, pas de cicatrices et pas de vergetures. Le ou la patiente ne doit pas avoir de varices,  ne doit rien porter de métallique, ni piercing, ni pacemaker.

Une fois le patient qualifié, comment se déroulent les séances ?

Il faut préparer le corps et respecter six séances, tous les dix jours, pour un résultat parfait. La veille de la séance, la patiente doit boire deux litres d’eau exclusivement ainsi que le jour même et le jour suivant. Elle doit vider sa vessie. La séance se passe en pleine sécurité. Elle n’est surtout pas déléguée à une assistante, comme cela est pratiqué parfois dans des centres de beauté. Elle dure trente minutes; la machine s’arrête toute seule, toutes les dix minutes, pour prendre la température du corps car, en plein traitement, la température de la peau augmente jusqu’à 41 degrés et la température de la graisse augmente jusqu’à 45 degrés. Après trente minutes sans bouger, le front, le dos et le ventre du patient transpirent. Cinq heures plus tard, une diarrhée va éliminer la graisse détruite.

Voit-on déjà les effets après une séance ?

Après la première séance,  on peut déjà essayer les pantalons qu’on ne mettait plus, le tour de taille est déjà réduit de deux à trois centimètres pour arriver à treize centimètres, en six séances. Toutes les cellules graisseuses sont, dès lors, détruites et ne reviennent pas.  Alors que, avec la lipoaspiration, si on ne fait pas de régime, la graisse peut revenir. L’avantage de la Vanquish, c’est d’offrir tout le confort possible auquel aspirent toutes les femmes.

La période du Ramadan est-elle propice à cette intervention ?

Il n’y a pas de saison pour la graisse, on peut s’en débarrasser à n’importe quel moment. La période du Ramadan est bien sûr propice pour la Vanquish car ce n’est pas une opération et le jeûne ne sera pas cassé. La personne peut ainsi se préparer pour les vacances. Le ramadan c’est une sorte de diète, l’occasion de perdre un peu de poids. La machine va aider le corps.

Avez-vous d’autres nouveautés en vue ?

Mon domaine me passionne, Je suis toujours à la recherche de nouveautés, à lancer au  Maroc.  Je suis le premier chirurgien plasticien à avoir fait connaître le PRP au Maroc. Je suis connu pour la rhinoplastie sans chirurgie. Le médecin, même s’il est chirurgien, doit tenir compte de l’angoisse des gens et rechercher toutes les techniques au monde, qu’elles soient invasives  ou non invasives et surtout rester professionnel et honnête. Sinon on n’est plus dans le serment d’Hippocrate mais dans le serment d’hypocrite. Je vais bientôt lancer la nouvelle technique du Bio-lifting, pour le rajeunissement du visage. Cette technique procure le même effet que l’acide hyaluronique sauf que celui-ci est remplacé par le plasma en gel, extrait du propre sang, donc compatible avec le patient. On est là pour rendre le sourire parce que la beauté des femmes est entre les mains des plasticiens.

www.dr-zouhri.com

+ 212 (0) 524 435 424

 

Source : Clindoeil Magazine